Bonjour,

Aujourd’hui un petit 101 (one-O-one comme ils disent) spécial transport de wedding cakes… Je vous propose mes astuces sur le sujet , mais sentez vous libre de nous en laisser dans les commentaires et surtout, de partager cet article sur les réseaux sociaux si il vous plait.

Transporter une pièce montée

C’est très facile au final, transporter un wedding cake. Ceci étant, moi j’essaye de refuser le stress: si vous pensez que le transport va être une source de stress insurmontable, prévoyez votre projet en fonction (en gros faîtes un truc facile à transporter ou que vous pourrez assembler sur place et finir avec un ruban), ou mieux encore: ne faîtes pas le gâteau, ne vous compliquez pas la vie, on galère assez comme ça pour en plus en rajouter.

Je vous raconte pas combien de personnes n’hésiteront pas à vous demander « tu me fais un gâteau pour 200 personnes (gratuitement, bien sûr, hein, tant qu’à faire) ? » !!! Sachez qu’ils seront tout de suite moins emballés et moins ambitieux quand, paré de votre plus beau sourire, vous leur répondrez  » Ok, pas de problème mais tu viens le chercher !! « . Bien sûr je m’adresse aux amateurs, puisque quand t’es pro, en théorie tu factures assez cher pour couvrir ton stress.

THE prérequis au transport

Un plateau solide !!!  J’enfonce les portes ouvertes en disant cela car personne, il me semble, ne serait assez illuminé pour faire un wedding-cake et ensuite, le poser sur un plateau pour le transport. Donc pour transporter le gâteau prévoyez un plateau adapté: assez solide. Vous pouvez opter pour un plateau « de cake design » ou en faire un maison avec du contre-plaqué ou autre matériel solide.

Qu'est ce qu'on transporte ?

Pour un minimum de risque: une pièce montée de 3 étages maximum , à la condition que l’étage d’en haut ne fasse pas plus de 20cm (et c’est déjà pas mal).  Il va de soit que l’on transporte une pièce montée consolidée de plateaux et piliers (de toutes les façons il n’y a pas de pièce montée sans ça). Je parle là de vrais gâteaux : si on est sur des factices il y à moins de précautions à prendre.

Pour ma part j’ai toujours monté les pièces de manière classique (transport ou pas) mais il est possible de mettre, en plus des piliers dans chaque étage, un pilier central qui traverse tous les étages (donc il faut percer un trou central dans les plateaux auparavant), et éventuellement qui est vissé au plateau, dans certains cas extrêmes. Si vous avez un bricoleur sous la main…

Comment on transporte, en pratique

Un wedding cake ça fait facilement 5 à 10 kilos (et encore, je suis gentille…), donc n’hésitez pas à le soulever à deux et par en dessous. 

Remarque: si vous couvrez le plateau de pâte à sucre, essayez de faire le plateau suffisamment longtemps à l’avance pour que la pâte soit ultra sèche, sinon bonjour la galère pour attraper le plateau sans l’abimer 😉

Vous pouvez utiliser n’importe quel type de boite en carton assez rigide là encore. Si besoin consolidez bien le fond (ce serait dommage qu’il cède sous le poids du gâteau, lol)  et faites des trous pour les poignées. Plus bas, je vous mets une vidéo pour fabriquer une boite très pratique.

L’avantage des boîtes « de cake design », c’est qu’elles s’ouvrent vers l’avant: on peu glisser le gâteau dedans sans avoir à le soulever. Quand la bête pèse 10kg, ce n’est pas du luxe 🙂 . Pensez y si vous fabriquez votre boîte.

En voiture... ?

Avez-vous déjà remarqué que assises des sièges des voitures ne sont pas parfaitement horizontaux ? Je dis ça parce que transporter un wedding-cake sur un siège est le meilleur moyen de s’assurer qu’il se casse la figure vers l’arrière dans le meilleur des cas, sur les côtés c’est encore pire. Pardon , mais en écrivant ça , je suis morte de rire… Passons.

Le must: au sol, côté passager avant éventuellement, avec le fauteuil reculé. Eventuellement dans le coffre, mais c’est sympa de pouvoir garder un oeil sur le gâteau : virez la plage arrière et confiez cette besogne à un des passagers arrière.

Dernière chose, vous pouvez toujours demandez à quelqu’un de le prendre sur lui, mais outre que c’est instable, il y a de grande chance qu’au cours du trajet cette personne ait, à un moment ou à un autre, envie de se gratter le mollet (ou ailleurs) . Il va donc lâcher le gâteau, et la loi de murphy s’exprimant, ce sera dans un virage. Bref, confiez le à qui vous voudrez, mais personnellement, je n’accepterais pas cette charge 🙂

En conclusion

C’est de l’organisation !!! Avant même d’accepter de faire un wedding-cake, demandez vous si vous allez devoir le transporter. Anticipez, le transport, la garniture, la décoration.

J'allais oublier : trois astuces avant de vous laisser

1) Il est super intéressant, si vous transportez le gâteau dans une boite, de glisser un tapis antidérapant sous le plateau. Au rayon tapis, chez un vendeur de meuble suédois, il y a un film anti dérapant pour tapis de sol pas très cher, ça fonctionne nickel chrome.

2) Le meilleur emballage qui soit selon moi, c’est le film de fleuriste, également connu sous le nom de papier cristal:

  • il est économique
  • il est transparant: donc vous voyez ce que vous transportez
  • il fonctionne avec toutes les tailles, tous les styles et tous les décors de gâteaux : vous emballez le gâteau en attachant le papier comme une sorte de « bourse » ou une aumônière vers le haut.
  • il est résistant: et du coup vous pouvez attraper la bourse par le haut, limite porter le gâteau à une main…

3) La boutique Caljava a partagé sur youtube un tuto sympathique pour faire une boite solide avec 2 boites. Ils utilisent par ailleurs de la carboglace pour garder le gâteau un peu plus au frais.

Auriez vous des anecdotes ou des astuces concernant le transport de gâteau à partager avec nous ? Surtout n’hésitez pas, les commentaires sont là pour ça !!!

A bientôt.

Livy.

Reçois la check-list wedding cakes

Une check liste qui va te guider au travers toutes les étapes nécessaires pour réussir ton wedding cake.

A quelle adresse mail dois-je te l'envoyer ?

Powered by ConvertKit