Bonjour,

Je crois bien que si il y a un sujet que j’aurais pu traiter bien plus tôt, c’est celui ci : comment prendre une photo de gateau ? Au fur et à mesure de mes errances sur le net, j’ai vraiment réalisé que prendre une belle photo de gâteau pouvait être vraiment compliqué.

Je ne suis pas photographe, j’aurais donc un vocabulaire simple mais en tant que blogueuse, j’ai appris quelques petites choses que je me fais un plaisir de partager  aujourd’hui. J’espère que ce « guide » sera utile, et surtout, si tu as des questions et que quelque chose ne te parrait pas clair, n’hésite pas à me laisser un commentaire.

Avant de commencer, j’attire ton attention sur le fait qu’une photo pourra éventuellement mettre en évidence des choses auxquellestu n’avais pas fait attention et que tu ne souhaitais pas nécessairement voir : des bosses, des creux, des miettes,  des tâches…  C’est le jeu : une photo ne changera pas la qualité de ton gâteau. Si il est irrégulier … , ce n’est pas grave mais n’espére pas de miracle. Tu pourras un peu dissimuler les choses mais pas de miracle.  La beauté du mannequin et la qualité de la photo sont deux choses complètement différentes. Hein ?

[wc_box color= »primary » text_align= »left »]

L’essentiel (si tu n’as pas envie de lire mon article)

  • Range ton flash  : on est plus en 1980, clic clac kodak toussa toussa, c’est fini depuis 30 ans au moins !!!  Une photo moche à la lumière naturelle sera toujours plus belle qu’une photo au flash (sauf si tu as du matériel de studio…. mais si tu as du matériel de studio, que fais-tu à lire mon article ? ) . En vrai je voulais écrire range ton p***** de flash pour marquer les esprits, et parce que ça m’agace à un point… mais peut être que ma maman me lit. Non mais blague à part, utiliser le flash, c’est LE truc à faire si tu veux avoir une photo moche.  Prévois de faire tes photos la journée.
  • Utilise un mur uni en guise de fond
  • Nettoie la table
  • Surélève un peu le gâteau, place toi bien en face, reste parfaitement immobile et appuie sur le bouton.

—> voilà, ça c’est deja pas mal. 

[/wc_box]

1/ Avoir un beau gâteau

Pour faire une photo de gateau, il faut avoir un gâteau, c’est mieux. Tu peux aussi photographier une part de gâteau . Pour avoir une part nette,  le mieux est d’avoir un gâteau très froid, et si ce c’est pas possible, il va falloir le couper d’un coup franc, sans scier… J’attire ton attention sur le fait que dans bien des journaux et des livres, les découpes sont retouchées. Donc ne te fâche pas si ça bave un peu.

2/ Avoir de la lumière naturelle

J’avoue avoir du mal à garder mon calme 🙂 : une belle photo, ça se fait à la lumière naturelle, la lumière du jour. Sauf si tu disposes de matériel de studio, en photo, la lumière naturelle est ta meilleure amie pour réussir une photo. Même si le ciel est nuageux. Il ne s’agit pas nécessairement d’avoir le plus beau soleil de l’année, mais juste de la lumière du jour.  Si il y a peu de lumière du jour, on va pouvoir arranger ça, en revanche si la lumière de ton flash laisse une ombre énorme… bon courage ! Attention, il est compliqué de faire une belle photo quand le soleil tape fort et directement sur le gâteau, mais même ça, c’est gérable. Parfois tu n’auras pas le choix mais essaye de l’avoir aussi souvent que possible.

Souvent je m’organise mal, et la nuit arrive quand mon gâteau est fini : je préfère ne pas faire de photo tellement une photo de nuit c’est moche. C’est dire !

Bref, pour une photo de gâteau réussie : PAS de flash et PAS d’ampoule allumée. Merci, au revoir, tu ne pourras plus dire que tu ne savais pas  ! 

3/ Avoir un fond pour prendre la photo.

On a toutes croisé sur le net des photos où le fond semblait créé pour le gâteau. Mouais… Tu as ça chez toi ? Pour chaque gâteau ? Tant mieux… pas moi. Je crois qu’il ne faut pas pêcher en essayant de trop bien faire et se contenter de choses simples : un mur uni et propre dont la couleur est un peu différente de celle du gâteau fait très bien l’affaire. On fait de très belles photos avec cet élément de pure sophistication architectural qu’est… un mur ! Uni c’est bien… , on va éviter le papier peint à motif pied de poule… quoique, pour certains gâteaux, ça pourrait le faire.

Si tu as la chance de posséder un bel extérieur, la verdure est envisageable… mais attention juste que le fond ou le bleu de la piscine n’attire pas l’oeil plus que le gâteau.

On trouve sur le marché des fonds photos, d’ailleurs j’en conseillais un pour les cadeaux de noel . C’est sympa et ça peut valoir le coup d’investir. Mais attention : tout le monde achète les mêmes donc au final, ce n’est plus un facteur de distinction. Par ailleurs, les fonds, ça se repasse (avec une patemouille ou un fer à faible puissance) !!! Dieu que c’est moche, un gâteau canon devant un fond avec des plis énormes . Il vaut mieux un mur, je le jure…  Autre cas de figure : quand le fond sert aussi à poser le gâteau mais que le motif de la cassure n’est pas au bon endroit. Désolée, mais une plinthe, ça se pose à la base d’un mur et pas à 15cm de hauteur. Ca a l’air de rien, mais sur une photo, ça se voit parce que ça attire l’oeil.Cupcake octobre rose 3

4/ Poser le gâteau, faire une mise en place un peu stylée

Que ce soit dans une soucoupe (pour une part) ou sur une table, là encore, mon conseil serait de faire simple : assiette ou table propre et uni.  Eventuellement tu peux utiliser une nappe propre et repassée, sans miettes, ou un chemin de table etc… pour plus de chaleur.

Hyper important : je te déconseille de poser le gâteau à même la table. Classique : un cake stand, c’est parfait, sinon utilise un petit cake board, ou bien un livre que tu ne liras jamais pour surélever le gâteau.  Quelque chose de plus petit que le plateau de présentation du gâteau, qui ne se verra pas à la photo, pour surélever le gâteau. Simple, non ?

On est souvent tenté d’accessoiriser un peu la scène... Raison de plus pour que le gâteau soit surélevé et ne se perde pas dans la masse de la déco. Pour accessoiriser : des confettis, des rubans, de belles serviettes en papier, des gobelets, des coupes, des pailles, des couverts à gâteaux, des jouets, du matériel… un peu assortis avec le gâteau ou le thème de la fête . L’imagination est sans fin et pas la peine de se mettre à découvert.  Globalement, ce sont le fond, la table et les accessoires éventuels en plus du design du gâteau qui vont créer l’ambiance de la photo . Tu trouveras ce qui te plait au fur est à mesure, ce n’est absolument pas inné. Donc commence épuré, regarde ce qui ce fait pour t’en inspirer, et ça viendra.

Quelques petites astuces pour faire « style » sans se ruiner ? 

  • la récupération et les vide-greniers peuvent permettre de trouver des objets sympas pas trop chers
  • détourner des objets fonctionne aussi. Si tu utilises une housse de couette en guise de nappe, ou de fond photo,  promis, ça ne se verra pas et ton appareil n’ira pas cafter…
  • emprunte autour de toi… suis certaine que Mamie a des super trucs vintage bien comme il faut !
  • les magasins de bricolage donnent des échantillons de papier peints généralement assez grands pour servir de fond photo. (ndlr: si jamais le responsable du rayon papier peint de Leroy-Merlin de Paris Beaubourg passe dans le coin, il comprendra que ce n’est pas du tout son sourire qui m’intéresse. Rooooh )
  • tu as généralement 30 jours pour rapporter tes achats dans les magasins de déco, vaisselle etc.. : si tu cherches juste un magnifique set de coupes à champagne ou une pile d’assiettes, ou de je ne sais quoi et que tu n’as pas envie de l’acheter… Après tout, tu vas juste les poser sur la table pour faire une photo, ce n’est pas comme si tu t’en étais servi pour boire ou manger !!! Bref, quand tu n’utilises pas l’objet, que ce n’est que de la déco et qu’on ne voit pas l’étiquette de prix… tu as compris ce que je veux dire ? Tant mieux…

Dernière chose : ta mise en place va un quelque peu devenir ta marque de fabrique. Je pense que dans le cadre du cake design, le plus simple est mieux car il s’agit de mettre en évidence le gâteau et de ne pas trop distraire l’oeil surtout.

5/ avoir du matériel

Les appareils photo, ce n’est pas mon domaine, mais aujourd’hui, en 2017, pas besoin d’avoir un appareil réflex de la mort qui tue pour faire une belle photo.  Les smartphones deviennent de plus en plus performants sur le sujet, et les applications pour combler de manière modérée les défauts sont légion. Celui qui ne sait pas ramer blâme la rame, mais si ta photo est pourrie, c’est de moins en moins à cause de l’appareil. En 2017, on n’accepte plus ce genre d’argument. Donc voilà, smartphone, bridge ou reflex, fais au mieux avec ton budget.

Ce que je peux dire en tant que membre du clan Canon (je  n’utilise pas mon téléphone pour faire des photos) :  j’ai un Canon EOS 700D . Les photos de cet articles ont été faites avec un réflex canon d’entrée de gamme, encore plus ancien et moins bien que le 700D. J’ai 3 objectifs : 18-55mm (généralement de série),  un tamron 55-300mm et un 50mm/f 1.8 fixe.  C’est un réflex d’entrée de gamme également que j’utilise à peine à 50% de ses possibilités, et qui me va très bien. Je ne connais pas du tout les appareils Nikkon…

Je possède également un trépied (Manfrotto MT055XPRO3 ) : le trépied est intéressant car il permet d’éviter les flous de bougé (si ta photo est floue cela peut être parce que que tu as bougé, même de manière inperceptible pour toi, pendant la prise). Je ne pense pas que ce soit nécessaire d’en acheter un pour faire des photos de ses gâteaux, mais si tu es la spécialiste des photos floues, ou que tu n’aimes pas rester statique le temps de prendre les photos, alors envisage.

6/ prendre la photo : éclairer, cadrer et mettre au point

a) Eclairer

Dans la grande partie des cas, la lumiere viendra de droite , de gauche ou de derrière le gâteau. Si elle vient de face,  quand vous prendrez la photo, vous barrerez la lumière avec votre corps. Pas bon. Donc la lumière doit venir de droite, de gauche, ou de derrière, sauf si elle est largement difusée dans la pièce, ou que la fenêtre n’est pas à proximité immédiate.  Ceci va créer une ombre indésirable que tu vas réduire en utilisant une surface réfléchissante : cette surface, placée en face de la lumière va renvoyer la lumière et atténuer l’ombre.

En photo c’est plus simple :

remplir les ombres
Avec (photo de gauche) puis sans réflecteur (photo de droite) : la lumière vient de la gauche du muffin, on place donc un réflecteur à droite du muffin pour que la lumière rebondisse dessus et fasse disparaitre l’ombre. (Source : fstoppers.com)
utiliser un réflecteur
Sur cette photo, les clémentines sont éclairées par l’arrière, on place donc un réflecteur (le carton) à l’opposé (source: http://foodess.com/)

Un réflecteur n’a rien de sophistiqué, il s’agit d’un grand morceau de carton blanc, par exemple. Il faut que ce soit blanc. Si tu as un trépied, tu peux le tenir toi même, sinon demande de l’aide, câle le avec un objet…

b) Cadrer : faire des photos droites et cohérentes visuellement. 

Ca, le téléphone ou l’appareil le fait pour vous, donc pas d’excuses pour ne pas bien cadrer ! Que nenni !!

Téléphone ou appareil photo, as tu remarqué les lignes qui s’affichent quand tu veux prendre une photo ? C’est ce qu’on appelle une grille de composition , surtout ne l’enlève pas.

  • les lignes horizontales de la grille (en bleu), placées le long d’une ligne horizontale de ce que tu photographies, vont te permettre de prendre une photo droite
  • les lignes verticales de la grille (en rouge), placées le long d’une ligne verticale de ce que tu photographies, vont te permettre de prendre une photo droite
  • les 4 points d’intersection des lignes , que l’on appelle des points de force (les petits cercles) –> c’est sur un de ces 4 points d’intersection qu’il faut placer ce que tu photographies (ton gateau donc), ET SURTOUT PAS DANS LE CARRE DU MILIEU !!!  OUI !!!  Bien cadrer une photo de gateau, ça ne veut pas dire mettre le gâteau au milieu. Je ne rentre pas dans les grands principes de la photo et de la cohérence visuelle , mais si le sujet t’intéresse, renseigne toi sur la règle des tiers en photographie. Quand on débute en photographie, il vaut mieux la respecter.

Au passage, si tu es adeptes du téléphone, on prend de meilleures photos avec le téléphone à l’horizontal. Oui, c’est complètement contr’intuitif quand il s’agit d’une photo de gateau, mais prend ta photo avec le téléphone à l’horizontal, aligne les lignes horizontales et verticales du décor avec celles de la grille de composition, place ton gâteau sur une intersection, et tu retailleras la photo si nécessaire.

Si ces lignes ne s’affichent pas, jete un oeil au manuel de ton appareil/ téléphone.

c) Faire la mise au point

C’est peut être paradoxal, mais je trouve que de nos jours, le moins pire c’est de faire la mise au point. C’est tellement automatisé ! Donc quelque soit la manière dont tu fais ta photo, j’ai presqu’envie de dire : il suffit d’appuyer. Alors oui, ça ne se fait pas tout seul quand même : il faut choisir LE point sur lequel tu vas faire ta mise au point. Je prends un raccourci rapide, mais tout ce qui sera a la même distance ( à peu de choses près) sera parfaitement net.

Dans un cas comme dans l’autre, faire attention à la grille de composition. Avec un téléphone : Placer le capteur sur la cible, appuyer et ne plus bouger. Avec un reflex, idem, placer l ‘autofocus sur la cible, enfoncer a mi parcours, le point va s’allumer, enfoncer complètement. Dans les deux cas : ne pas bouger quand on appuie, ça fait des photos floues.

Pour avoir un arrière plan flou : 

  • plus le gâteau est loin de l’arrière plan, plus l’arrière plan sera flou, simplement.
  • avec les réflexes, il est possible de privilégier le mode ouverture et, si l’objectif le permet une focale avec un petit chiffre (1,8 je trouve ça bien) pour obtenir cet effet.

7/ TRAITER MA PHOTO

Peux tu arrêter de croire qu’ajouter plein d’effets vont rendre belle une photo moche ? Tu prends 3 minutes pour faire la mise en place et pour faire ta photo mais 15 minutes pour la retoucher ?  On a un problème…

Je ne vais pas m’étendre trop longtemps sur ce sujet, mais de toute évidence, moins tu traites ta photo, mieux c’est !

  • si ta photo est correcte, les applications d’origine dans les téléphones / les logiciels gratuits tels que PicMonkey permettent de faire des retraitements largement suffisants : recadrer, redresser, ajouter un peu de lumière… Encore une fois tout cela me parait largement suffisant. Du coup, je ne recommanderai pas d’application particulière, surtout qu’elles se valent presque toutes –> regarde dans le « store ».
  • Si tu souhaites aller un peu plus loin, Lightroom est sans équivalent, mais là il s’agit d’un logiciel pro.
  • Marquer une photo en plein milieu ne sert à rien à part à la détruire : je ne suis pas informaticienne et en 3 secondes, je pourrais faire sauter un tag sur une photo : les tutoriels courent sur le net . Donc arrête de te prendre la tête ! Je trouve élégant et légitime de marquer son nom au bas d’une photo, mais de là à barrer le gâteau avec (car même en filigrane, ça abime) … Il faut savoir raison garder.  Mais chacun fait comme il veut. Si tu souhaites le faire, le logiciel en ligne PicMonkey te permet de le faire gratuitement et très facilement.
  • Je pense qu’il est plus sage de rester loin des effets : filtres de couleur, surexposition, effet de flous sur toute la photo qui font que tu as l’impression que ta myopie s’est aggravée… On voit des choses horribles car non maîtrisées. Bref, concernant les effets LESS IS MORE !!!

Et voilà…

Ouf, on y est !  Il manque probablement des choses dans cet article, mais je te laisse me les suggérer en commentaire . Que souhaiterais tu savoir de plus pour mieux réussir ta photo de gateau ?

En guise de conclusion, sache qu’il n’est pas très très compliqué de faire une belle photo. Mais il ne faut pas tout confondre : la photo peut être belle et le gâteau moche. On parle de la magie de la photographie mais pas de l’impossible non plus. La photo, c’est comme le reste, plus on en fait, plus on s’améliore et cela fini par devenir un vrai plaisir.

A bientôt !

Livy.

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit