Bonjour !

Voici un petit tutoriel, qui, j’espère, vous aidera si vous deviez assembler une pièce montée. J’ai précisé  » a l’américaine » bien que la méthode ne le soit peut être pas, c’est parce que je voulais la distinguer de la pièce montée au sens français du terme: choux à la crème, nougatine et caramel…

Edit (juin 2012): depuis, j’ai un peu changé de méthode mais celle ci reste utilisable. En outre, vous trouverez quelques astuces supplémentaires dans cet article, plus récent.

J’ai également rédigé une check-list pour vous servir de mémo pour faire votre wedding-cake. Elle est réservée aux abonnés au blog, mais c’est gratuit. Laissez une adresse mail afin que je vous l’envoie:

Reçois la check-list wedding cakes

Une check liste qui va te guider au travers toutes les étapes nécessaires pour réussir ton wedding cake.

A quelle adresse mail dois-je te l'envoyer ?

Powered by ConvertKit

Disclaimer et avant-propos
Monter une pièce montée à l'américaineVous l’aurez reconnue, c’est cette méthode que j’ai utilisée pour ma pièce montée de printemps et pour le haut-de-forme du gâteau chapelier fou. Cette méthode n’est pas la mienne, je l’ai croisée au cours de plusieurs lectures. Je ne dis pas non plus que c’est la meilleure, juste celle que j’ai personnellement choisi d’utiliser. Pourquoi ? Parce que sur une pièce montée de cette taille et surtout avec le poids des gâteaux et de la déco en pâte à sucre, les étages supérieurs ont tendance à s’enfoncer dans les étages du dessous et même si le gâteau garde sa forme globale, la pâte à sucre est tirée ou pliée, le ruban autour abimé… bref, la déco est déformée. Pour juste 2 étages, c’est sûrement différent, quoique..!

Enfin ,autre intérêt, c’est que lors de la découpe, il suffit de soulever le plateau pour isoler l’étage qu’on veut découper. On a un support, c’est quand même plus pratique et plus propre

Le matériel

– des gâteaux couverts de pâte à sucre, prêts à être décorés
– du glaçage royal (un blanc d’oeuf +250g de sucre glace) pour faire office de colle alimentaire
– des buchettes rigides (bois ou plastique)
– des plateaux ou morceaux de carton épais (2mm environ) aux dimensions de vos étages supérieurs (ou juste un peu plus petit) –
– le tout adapté au contact alimentaire: soit c’est déjà le cas, soit vous entourez de cellophane ou de papier aluminium

La méthode
1) Sur le gâteau couvert de pâte à sucre qui servira de base, délimitez discrètement les dimensions du plateau sur lequel sera posé l’étage du dessus
 
Monter une pièce montée à l'américaine 2 
2) Coupez votre buchette en vous aidant d’une marque à la hauteur du gâteau + 1 ou 2 mm
 Monter une pièce montée à l'américaine 3 
3) Enfoncez la buchette jusqu’au fond: elle dépassera très très légèrement (de 1 ou 2mm justement)
 Monter une pièce montée à l'américaine 4
Monter une pièce montée à l'américaine 5 
4) Répétez l’opération avec 3 buchettes supplémentaires que vous disposerez en carré à l’intérieur des dimensions que vous aurez délimitées
5) Nappez le gâteau d’une fine couche de glaçage royal
6) Posez votre plateau et appuyez légèrement
Monter une pièce montée à l'américaine 6

7) Nappez le plateau avec un peu de glaçage royal
8) Posez dessus l’étage supérieur en appuyant légèrement pour sceller le tout

Monter une pièce montée à l'américaine 7
9) Répétez l’opération pour chaque étage en enfonçant les buchettes jusqu’au plateau qui sépare les 2 étages.
Monter une pièce montée à l'américaine 8

Vous constatez que les gâteaux ne sont pas posés directement les unes sur les autres, mais sur un plateau, plateau lui même soutenu par les buchettes. Ça ne bouge pas, idéal pour faire la déco après et pour le transport.

Voilà le résultat ! Et maintenant, en route pour la déco, le plus fun !!!

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit