Bonjour,

En navigant sur le web, j’ai vu beaucoup de gâteaux tous plus beaux les uns que les autres et qui étaient décorés avec des éléments non comestibles. Aussi, je me suis dit qu’il pouvait être intéressant de traiter le sujet. C’est quand même super sérieux, non ?

Dit simplement:

– Les modelages : parfaitement comestibles si en pâte à sucre, en pâte mexicaine,en gumpaste et sans structure métalique, mais qui n’ont pas forcément vocation à être mangés: c’est hyper dur si c’est sec, gustativement, c’est sans intérêt. Je sais que les plus petits aiment bien, alors pourquoi pas, mais attention aux éléments qui composent la structure et qui peuvent blesser parfois (ex: cure-dents).

– Les fleurs en pâte à fleur: vu le temps qu’on y passe, il serait dommage de les manger. Souvent les pétales contiennent un fil métallique et parfois, les colorants en poudre sont non comestibles bien que non toxiques. Et là, les fleurs deviennent non comestibles.Il vaut mieux éviter de les manger, tout simplement.

– Les plumes réelles et les bijoux : non comestibles et ça c’est clair !!! J’en vois trop souvent en contact direct avec le gâteau. Pour ma part je trouve ça peu hygiénique pour ne pas dire dégeulasse. Il en va d’autant plus que c’est strictement interdit par la loi quand on vend des gâteaux au public, mais ce n’est pas non plus une raison pour faire n’importe quoi sous prétexte que l’on reste en famille !

– Les rubans et dentelles en tissus: une légende urbaine dit qu’il existe du ruban alimentaire. Les rubans plastifiés à l’arriere (ou autre truc qui permettrait le contact alimentaire) sont rarissimes. Sur les gâteaux décorés, c’est du ruban normal, disponible en mercerie (ou moins cher sur ebay !) et propre (de préférence 🙂 ). Comme je le disais, c’est une légende urbaine ! Pour ma part, plus j’avance et moins j’en utilise.

– Les décos en plastique: elles me semblent poser peu de soucis…

– Les fleurs réelles: et bien je sais juste que ce n’est pas si simple alors dans le doute, je m’abstiens d’en utiliser sur les gâteaux voués à la consommation. Probablement qu’il est possible de contourner le sujet… justement :

En pratique, comment gérer le non comestible ?

1) Eviter le contact direct et trouver une astuce !
Il faut ruser: utiliser une paille (ou un autre support) pour planter les fils (on pique la paille dans le gâteau, puis les fils métaliques dans la paille –> pas de contact du fil avec la partie du gateau qui sera consommée). On peut également utiliser un support pour coller la déco non comestible (comme ça on enlève tout au moment de la découpe )…

Je vois venir la remarque: mais ça fait un trou ! Bah oui, ça fait un petit trou mais bon, rien de dramatique et puis dans l’estomac, il fait nuit noire (jusqu’à preuve du contraire…).

2) Utiliser des étages en polystyrène qui, de toutes les façons, ne seront pas consommés.
Pour ça, j’adore le polystyrène : on peut se lâcher et coller tout ce qu’on veut.

3) Quand cela est possible, il est bien que la personne qui a décoré le gâteau soit présente quand on le coupe 1) afin d’oter tous les éléments non comestibles  2) afin d’éviter que l’on ne serve des parts 2 fois tros grosses comme c’est généralement le cas 🙂

Pour ma part…

C’est un sujet qui m’interesse en ce moment, je fouille je réfléchis. Je crois que le plus simple est finalement d’éviter le « non comestible » quand le design le permet: modeler des bijoux, faire des plumes en papier de riz…. J’utilise aussi pas mal des étages en polystyrène (dummy cakes) afin de rendre le gâteau plus imposant, d’une part, et de pouvoir faire « ce que je veux », d’autre part. Pour les fleurs : je fais un maximum de fleurs sans fils (plus rapide et plus simple) et pour les éléments qui ont obligatoirement des fils, j’utilise l’astuce de la paille (entre autres…).

Globalement que pensez vous du « non comestible » ? 

N’hésitez pas et faites nous part de vos avis et de vos éventuelles questions dans les commentaires !!!

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit