Bonjour !
Je traite aujourd’hui un sujet qui revient régulièrement dans vos mails: les colles comestibles. Attention, ici je ne parle que de gâteaux.
Le collage permet d’obtenir du volume, et fait d’un gâteau 3D un gâteau 3D. On s’en doute, en décoration de gâteau, on en utilise beaucoup. Alors voilà, ci dessous, je vous parle de celles que j’utilise. Comme d’habitude, je restitue ce que j’ai appris, sans prétendre être exhaustive ou que ce sont les meilleures méthodes.
  • L’eau: la moins chère, la plus pratique

Pour coller quoi : des petites pièces de pâte à sucre (environ 3cm), sur de la pâte à sucre, de préférence à l’horizontale.
Mais encore: appliquez là au doigt, ou mieux, au pinceau. il s’agit juste d’humidifier un peu la pâte, pour qu’elle brille à peine, qu’elle transpire. Il n’est pas question  de la détremper. Trop d’eau et la pièce glisse, ou les couleurs bavent et débordent.
Notez qu’il est difficile (voir impossible selon la taille) de coller 2 morceaux de pâte à sucre sèche en utilisant de l’eau.
  • Le glaçage royal: un classique robuste

Pour coller quoi: des pièces de taille moyenne (3 à 5 cm), éventuellement à la verticale, pour coller des éléments eux mêmes en glaçage royal, pour coller les billes de sucre, les rubans..
Mais encore: 1 blanc d’œuf pour 250g de sucre glace. Mélangez bien (au robot), jusqu’à obtention d’une texture de pâte dentifrice. Posez un point de colle, ou une ligne et maintenez la pièces quelques secondes, le temps que ça durcisse un peu et l’affaire est entendue. Laissez sécher. C’est très bien pour coller les billes de sucre sans qu’elle ne se décolorent comme c’est parfois le cas avec l’eau et c’est très bien pour des choses assez balaises aussi (exemple: les boucles des noeuds , les centres des noeuds et les fleurs sur ce gâteau. A l’eau, ça aurait été difficile !).
Notez que le glaçage royal, il faut le faire. Et quand on le fait avec du blanc d’oeuf, on est obligé de faire de grandes quantités que l’on ne peut pas conserver (ben ouais, c’est du blanc d’œuf !). Remarque, vous pouvez toujours faire des biscuits dans la foulée…
Perso, la parade que j’utilise, c’est d’acheter du glaçage royal tout fait en poudre (un mélange de sucre glace et d’albumine ) dans lequel je peux piocher une toute petite quantité et auquel  j’ajoute quelques gouttes d’eau. De cette façon, je fais juste ce qu’il faut et j’évite le gâchis.
  • La pâte à sucre fondue
Pour coller quoi: comme le glaçage royal
Mais encore: il faut diluer la pâte à sucre dans une microdose d’eau afin d’obtenir une pâte épaisse. Le principal avantage, c’est qu’on peut en faire de très petites quantité et que l’on peu avoir une colle de la même couleur que l’élément que l’on colle. Si vous collez du noir, c’est appréciable !!!
  • Les sucres: Tylose ou CMC
Les colles alimentaires
Pour coller quoi: des  gros éléments, quasi instantanément, à la verticale (ex: modelage).
Mais encore: ce sont des sucres qui collent tellement bien qu’on les utilise en toutes petites quantité. Je les achète en Grande-Bretagne mais on en trouve de plus en plus facilement en France. J’y ai recours dans des situations extrêmes… Aux grands maux, les grands remèdes quoi !
Pour faire de la colle CMC: 1 cac de CMC + 3 cac d’eau chaude, on homogénéise bien et les derniers grumeaux disparaitront après une nuit au frigo. La colle se conserve très longtemps à condition de mettre de côté une petite quantité que l’on va utiliser, sinon, vous contaminez le gros pot
Ps: oui, le chocolat fondu ça marche, mais le séchage est long, je trouve, sauf si vous avez une bombe qui fait du froid..

Enfin, je ne vais pas vous laisser sans quelques petites remarques sur le collage.

  • De la colle oui, mais pas trop. A trop vouloir coller, ça ne colle plus du tout et le Les colles alimentaires 2séchage est plus long.
  • N’hésitez pas à poser du papier bulle ou de la mousse pour faire office de support pendant le séchage
  • Il est plus facile de rattraper des erreurs de collage si vous mettez de la colle sur l’élément que vous vous apprêtez à coller et non pas à l’endroit où vous allez coller. Tout simplement parce que vous aurez naturellement tendance à mettre moins de colle et que vous visez juste.
Voilà ! Et bien n’hésitez pas si vous avez des questions, j’y répondrai dans la mesure de mon possible.

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit