Bonjour,

Aujourd’hui, on rentre dans les détails de la conception du gâteau noir et blanc que je vous ai montré il y a quelques jours.

C’est un gâteau qui, sans être forcément hyper technique (vous le verrez) demande du temps, et donc de la patience. En outre, les étapes de la conception  sont tout, sauf intuitives selon moi:

  • Quelques jours auparavant: Les détails qui doivent sécher: fleurs, boutons et plateau
  • L’avant veille de l’évènement (ex: mercredi soir): cuisson des gâteaux, préparation garniture etc  (je conserve le tout séparé au frigo )
  • La veille de l’évènement (jeudi):  fourrage des gâteaux, assemblage de la pièce montée et début de la déco
  • Le matin même, le vendredi matin : fin de la déco (parce que la flemme de le faire la veille).

En gros entre le moment où je commence la pâte à gâteau et le moment où il est mangé, il s’écoule un peu moins de 48h. Une génoise et des ganaches supportent très facilement ce laps de temps.

Allons-y , c’est parti mon kiki !!!

C’est la première chose à laquelle j’ai pensé après les couleurs: je voulais un plateau  matelassé blanc perlé (perlé car je voulais un gâteau blanc mat qui se détache). J’ai couvert un plateau carré  de 30cm de côté de pâte à sucre blanche.

Comment obtenir l’effet matelassé ?  On en voit partout mais personne ne dit comment on fait, à croire que c’est un secret d’état pour que les autres ne le fassent pas…bref …

Une fois, le plateau couvert, j’ai utilisé un embosseur pour légèrement tracer (embosser…) le motif, sans trop appuyer. Cette étape  n’est pas obligatoire, mais quand même vachement plus pratique. Puis avec la partie fine d’un « veining tool » (veineur….),  j’ai repassé le motif pour que ce soit plus profond.

Pour le gâteau, c’est exactement la même méthode:  embosser légèrement puis tracer le motif définitif  avec l’outil. C’est toutefois un peu plus délicat en raison de l’arrondi.

Il ne s’agit pas là de faire un trou, mais juste une légère marque, qui, creuse l’épaisseur de pâte et donne l’impression qu’elle est matelassée. Il est inutile de couvrir le gâteau d’une couche de pâte plus épaisse que d’habitude (3mm suffisent largement).

Si vous faites une pièce montée, il vous faut faire le motif de préférence avant le montage des gâteaux les uns sur les autres car l’embosseur pourrait abîmer le gâteau d’en dessous.

Ne me sautez pas dessus dans les commentaires:  il existe effectivement plusieurs méthodes,  l’embosseur n’est pas obligatoire si vous savez tracer droit à main levée.  J’ai eu le mien dans ce magasin que j’adore, pour 3,80€, et je ne sais d’ailleurs pas où en trouver en France (mais ça doit certainement se trouver…euh… j’espère).

En image

1) Juste des repères embossés pour tracer le motif ensuite 2)  Tracé du motif définitif en utilisant le « veining tool » mais une lame aurait fait l’affaire. 3) Nacré  du motif en utilisant un colorant alimentaire en spray Le ruban décoratif est collé sur les contours du plateau grâce à du  scotch double face fin

 

Et voilà… un joli plateau de présentation assorti au gâteau !

C’est LE truc que j’aime sur ce gâteau… Les boutons ont été modelés et puis peints: nacré ivoire , doré et argenté… J’ai choisi un design de boutons bien particuliers qui rappelaient ceux de la marque en question ici, un peu vintage.  J’en ai fait plein pour avoir le choix, éventuellement pour parer à la casse.  Finalement je n’en ai utilisé que 3, les autres me serviront pour un autre gâteau probablement.

Je traiterai probablement les sujets du doré et de l’argenté une autre fois. En attendant,  et pour  info, la peinture alimentaire dorée est celle ci mais il est impossible de se la faire livrer. En revanche, certains colorants en poudre fonctionnent très bien, ceux ci, par exemple.  J’en ai d’autres marques, mais l’effet n’est pas net, plutôt jaune pisseux (oups, pardon…!) et le colorant or en  spray, je le réserve aux grandes surfaces (comme pour le plateau où j’ai utilisé un spray couleur perle).

Nacre ivoire pour se démarquer du blanc La peinture des boutons, un par un, par dessus le nacré Plusieurs styles de boutons pour avoir le choix… Les boutons une fois posés, collés au glaçage royal  (désolée, photo un peu floue..)

Fin de la première partie: tous ces éléments (ainsi que la fleur) peuvent attendre quelques jours et être conservés.  Rendez vous au prochain épisode pour parler de la fleur, justement !!!

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

32 réactions sur “Le gâteau noir et blanc: effet matelassé et quelques explications (1ère partie)
  1. Super tes explications ! Bisous !

    Posted on 13 septembre 2011 at 6h27
  2. ha oui merci pour ces explications…

    Posted on 13 septembre 2011 at 7h17
  3. Et bah dis donc quel boulot !
    Le résultat est magnifique, mais ca a l’air compliqué pour les non kitcheneuse comme moi 🙁

    Posted on 13 septembre 2011 at 7h35
  4. quel travail, combien d’heures au final????? meme si le resultat en vaut vraiment la peine

    Posted on 13 septembre 2011 at 8h12
    1. Hello Céline…

      Ben pas tant que ça… mais dans la mesure où j’ai fait fleur, plateau, boutons à l’avance, c’est bien plus facile et je n’ai pas compté les heures (je fais ça le soir devant la tv, dis vulgairement…). En revanche une fois les gâteaux couverts, il faut enchainer… une demie journée. Pas tant que ça au final !

      Posted on 13 septembre 2011 at 9h05
    2. Meuh non ! C’est comme de la pâte à modeler….!

      Posted on 13 septembre 2011 at 9h06
  5. Bonjour Livy,

    Ton gâteau est très réussi. Félicitations !
    Par contre, j’aimerais savoir comment tu fais pour faire tenir le collier. Les perles sont bien en pâte à sucre, n’est-ce pas ?

    A bientôt

    Posted on 13 septembre 2011 at 8h59
    1. Bonjour Rose,

      Pour le collier, il est collé avec du piping gel… mais il aurait pû être collé avec bien d’autres choses… J’en parle dans quelques jours

      Posted on 13 septembre 2011 at 9h00
  6. Bonjour Livy,

    les embosseurs des addicts du cartonnage peuvent peut-être faire l’affaire, je n’ai pas idées des tarifs mais pour avoir vu le matériel de copines qui cartonnent ou qui encadrent ça ressemble à tes photos.

    bonne journée

    Posted on 13 septembre 2011 at 13h39
    1. Oui oui, probablement… Comme je disais, il y a plein de moyens de faire: certains se contentent judicieusement d’utiliser une règle pour marquer la pâte comme on me le sugérait ce matin sur facebook…

      Posted on 13 septembre 2011 at 13h51
  7. j’adore j’adore j’adore le gâteau, mais, aussi ton blog, et merci pour ta générosité

    Posted on 13 septembre 2011 at 13h51
  8. J’aimerais t’envoyer un message privé mais je n’y arrive pas.

    peux tu me recontacter ou me donner une adresse mail ?

    Posted on 13 septembre 2011 at 14h07
    1. Hello Sandra, je crois que le blog publie les commentaires en retard car tu m’as encoyé un mail en privé.

      L’adresse contact@lalettregourmande.com est une adresse privée… c’est juste qu’elle est réservée aux gâteaux, mais elle est privée et n’est consultée que par moi.

      Posted on 13 septembre 2011 at 14h14
  9. Super merci 😉

    Posted on 13 septembre 2011 at 15h28
  10. Merci pour ce partage Livy, voici un gâteau superbement réussi et très classe!

    Posted on 13 septembre 2011 at 17h53
  11. Waouh! C’est trop beau j’adore!
    Bravo pour toutes vos créations! Super blog

    Posted on 14 septembre 2011 at 9h23
    1. Bonjour,

      Merci beaucoup !

      Posted on 14 septembre 2011 at 10h35
  12. Comme toujours, merci pour ton partage et ton altruisme!
    Je suis d’accord avec toi: certaines bloggeuses ne mettent que les photos du final, et gardent jalousement leurs secrets de fabrication! C’est donc tout à ton Honneur que de nous faire un pas à pas!

    Je suis loin d’etre à ton niveau de réalisation,mais tu fais partie de celles qui m’ont donné l’envie et surtout le courage de me lancer! En fière aman La Débrouille, j’utilise le set d’outils de sculpture à 2€ de chez G*fi, ou il y a aussi le jumeau du « veining tool »..
    En tous cas, depuis mon Pays Basque – ou tu ne vas surment jamais venir faire d’atelier, snif!- je t’envoie plein de muxu et toute ma reconnaissance! :o)

    Posted on 14 septembre 2011 at 21h50
    1. Oh, un bisou du pays basque ! Merci !

      En fait, je crois que la débrouille est la meilleure solution. Tout est faisable… moi je suis fénéante, et dépensière, ce qui explique que j’ai quelques gadgets . Mais clairement, je crois que les plans B sont les plus belles solutions…

      Ah oui, en plus pas de bol: a Paris intra muros, il est plus facile de commander sur internet que d’aller chez G*fi… pffffff

      Posted on 15 septembre 2011 at 13h30
      1. Héhé 😀 ricane-t-elle en coin ( warffwarffwarff), et en voilà un, des avantages de la province ( je veux dire en + du soleil, de l’Océan et des montagnes magnifiques…Euh, là, c’est le moment ou je parle du Jambon, de l’Axoa, , de la pipérade, du marmitako, ou bien j’attends un pnipneu!HIHIHI!
        Muxu!

        Posted on 20 septembre 2011 at 20h10
        1. attends, mine de rien, j’aurais adoré !!! Paris ça me gave… j’aurais bien vécu à Bordeaux ou en Bretagne !

          Posted on 20 septembre 2011 at 20h42
  13. Merci pour les explications ! 🙂

    Posted on 15 septembre 2011 at 13h09
    1. Mais de rien…

      Posted on 15 septembre 2011 at 13h27
  14. il est superbe et merci poru les explications sa na pas lair si compliqué juste long!

    Posted on 16 septembre 2011 at 17h18
  15. quel talent!!! et surtout quel partage!!!!c tres tres class!!!
    avec t explication tout parait plus simple! et justement je me pose depuis un moment une question !!! et quel question!!!!
    j ai toujour lu que la pate a sucre ne se conserve pas bien au frigo et de ce fait j ai toujours fait des gateau avec une garniture nutella!mais je lis par ci par la mascarpone… creme au beurre creme mousseline etc….. alors??moi je suis perdu?? ce genre de creme ne se conserve pas hors du frigo??
    merci pour tout

    Posted on 20 septembre 2011 at 13h14
  16. Pour 6.20 euros je l’ai trouvé en france http://bleekcups.fr/embosseur-effet-matelasse.html

    Posted on 24 août 2012 at 13h49
    1. Merci Elodie, j’ai vu ça hier, justement. J’aime beaucoup cette boutique.

      Posted on 24 août 2012 at 14h46
  17. Bonjour,
    Je viens de découvrir ton blog et je me régale !! Tous tes articles sont tops et particulièrement celui-ci !
    J’aimerais savoir quel embosseur est le bon pour faire le motif de croisillons sur ce site marchand, car je ne sais pas lequel prendre et j’ai peur de me tromper
    Est-ce bien ça ?
    Bonne continuation 😉

    Posted on 18 mars 2013 at 12h27
    1. Bonjour,

      Merci pour ton passage et bienvenue surtout.
      Oui, l’embosseur pour faire matelassé est bien l’outil dont tu as mis le lien dans ton commentaire.

      A bientot !

      Posted on 18 mars 2013 at 14h43
  18. Bonjour et merci pour tant de générosité je fais aussi des weeding cake mais pas aussi joli que toi je fais pour le plaisir de mes amis et famille par contre j’ai une petite question
    j’ai l’outil embosseur mais pas encore utilisé et je voudrais savoir pour des gâteau superposé si je dois couvrir le gâteau avant de faire les losange (je pense que oui car il faut bien lisser la pâte à sucre avant non ) j’aimerais avoir confirmation merci d’avance pour ta gentillesse tu as un blog extra et merci pour le partage bonne journée

    Posted on 27 mars 2014 at 10h36
    1. Bonjour, oui oui, en effet, il faut couvrir et lisser avant d’embosser..

      A bientôt !!!

      Posted on 28 mars 2014 at 12h32
  19. Merci pour tes explications, génial!

    Posted on 25 février 2016 at 9h55