Bonjour,

Aujourd’hui nous allons parler fleurs: hier, c’était vert, aujourd’hui c’est fleurs…

Je déteste faire des fleurs à fil !!! Oui, les vraies fleurs en sucre sont celles faites avec des fleurs, pour lesquelles on met 1h par fleur etc etc… bref, je déteste ça ! Du coup j’ai essayé de feinter pour faire ce camélia.

Si je vous le montre c’est vraiment parce que je pense que cette manière de faire des fleurs est tout sauf conventionnelle… Mais voilà, les gâteaux, c’est ça aussi: de l’impro.

Toujours est il qu’au fur et à mesure que j’avançais,  je me disais que j’étais en train de faire n’importe quoi… c’est dire ! Pour info, il m’ fallu 3 essais pour arriver à un truc à peu près ressemblant.

1) Pas de découpoirs de camélias et prise par le temps… du coup j’ai décalqué un pétal de fleur de chaque taille depuis une page publicitaire de la marque et ensuite, je m’en suis servie pour créer un pochoir autour duquel j’ai découpé mes pétales dans la pâte à fleur…

2) La fleur en question doit être bombée, il faut donc laisser sécher les pétales pour qu’ils gardent cet aspect « bombé »: heureusement, c’est très fin et ça sèche en bien moins d’une heure…

3) C ‘est là que ça se gâte et j’ai compris l’intérêt de mettre un fil aux pétales des fleurs: je pensais simplement coller les pétales les uns sur les autres mais cette méthode n’a absolument pas fonctionné à cause du bombé. Bref… Du coup, sans cil pour grouper les pétales je n’ai pas eu d’autre choix que de faire une espèce de chapeau mexicain dans lequel j’ai planté les pétales: du jamais vu, il me semble !!! Un moment de solitude…

4) J’ai planté les pétales dans le chapeau mexicain en les superposant… avec un fil ça aurait été un milliard de fois plus facile car on peut tordre le fil pour orienter les pétales. J’ai attendu que ça sèche pour déplacer la fleur et coller le tout. Et voilà…

CONCLUSION: j’ai dû bricoler pour un truc un peu débile… les fils dans les pétales ont donc un intérêt, ils permettent de mieux organiser les pétales et servent de support.  Il n’est pas obligatoire de mettre un fil, la preuve, néanmoins, dans certains cas (comme le bombé, ici), ils facilitent quand même sacrément les choses.

Non, les fleurs ne sont pas comestibles quand il y a un fil mais de toutes les manières on ne les mange pas (la pâte à fleur durcit trop ! ). Enfin, dernière chose: on ne plante pas les fils dans le gâteau que l’on va manger. Il faut d’abord planter une paille  dans le gâteau et ensuite, planter les fils dans la paille . En procédant de la sorte, les fils métaliques ne sont pas en contact avec la partie qui sera mangée…

La fleur, une fois collée avec une perle dorée en guise de coeur…

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit