Bonjour,

Nous revoilà pour la suite et la fin des  minces explications concernant « Le noir et blanc ». Je n’irai pas jusqu’à appeler ça des tutos (double effort de concentration, pas le temps.. ) mais j’espère d’une part que cela suffira quand même à vous aiguiller si vous voulez vous lancer dans un travail comparable et d’autre part que le voile est levé…

Dans des précédents articles, je vous ai montré tout ce qui se fait à l’avance:

Reste le plus gros. ..C’est parti mon kiki !!!

 

En temps normal, c’est l’inverse mais ici, du fait de l’effet matelassé, j’ai dû commencer la décoration des gâteaux avant de les monter les uns sur les autres. En d’autres termes, il n’est pas possible de faire l’effet matelassé avec l’embosseur  sans abimer le gâteau du dessous (ou le plateau…).

Là encore pas trop de photos parce que m’arrêter sans cesse me déconcentre et ces étapes sont un peu délicates..

3) Puis j’ai assemblé les gâteaux: le plus grand posé sur le plateau, puis les autres par dessus

4) J’ai posé les rubans sur le gâteau du haut et sur celui du bas: ici c’est un velour spécial et adapté au contact alimentaire (il est enduit sur la face intérieure) que j’ai commandé dans un cakeshop aux USA. Il n’est pas possible d’utiliser  un velour traditionnel (ça fait des peluches !). Une bande de pâte à sucre noir aurait fait l’affaire mais je voulais un effet plus …textile…

 

Dans ma tête c’était clair, il fallait des perles sur ce gâteau !

5) J’ai posé les perles, l’une après l’autre sur les gâteaux du haut et du bas: pour ma part, j’utilise une pince en plastique parce que j’ai des saucisses à la place des doigts. Il faut coller les perles, à l’horizontal, ça ne tient pas tout seul: colle alimentaire, glaçage royal ou piping gel (dans mon cas…)

6) J’ai moulé 3 petits colliers de perles en pâte à sucre et dans la foulée, avant que cela ne sèche, j’ai appliqué le nacré (ivoire ! avec le blanc, sur du blanc on aurait rien vu ) et je les ai collés sur le gâteau du haut. J’ai caché le haut avec des boutons (collés également avec du piping gel)

7) J’ai moulé un gros collier de perles, toujours ivoire nacré, pour le bas du gâteau intermédiaire… A mon gout, il est un peu trop gros proportionnellement mais je n’avais pas d’autre moule sous la main et j’ai eu la flemme de faire un moule (bien que j’ai le nécessaire pour…).

8) Je n’ai malheureusement pas de photos des dernières étapes, forcément, j’étais à la bourre… Une bande de pâte à sucre noire, et un ruban de dentelle posé. Oui, oui, ça existe en sucre, la dentelle, je vous en parle incessamment sous peu ! Puis j’ai collé la fleur… et voilà !

A bientôt !

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit