Bonjour,

Je l’ai appris entre temps, le rouge et le violet, on appelle ça une décoration « cardinale ». Ça tombe sous le sens me direz vous…Bref…

Aujourd’hui, quelques explications sur ce gâteau, comme d’hab, histoire d’expliquer comment est ce que l’on en est arrivé là.

Sachez le, le rouge et le violet sont des couleurs imposées. Je ne l’aurais probablement pas fait de mon propre chef.Techniquement, il n’y a pas grand chose à dire sur ce gâteau. Le design n’est entièrement de moi: Peggy Porschen en a fait un sur le même principe de 2 grosses roses avec leur tiges collées sur le gâteau, ce à quoi j’ai rajouté le ruban horizontal et le noeud à 4 boucles.

Avec un peu de recul et en faisant travailler l’oeil

Points positifs: je trouve ce gâteau équilibré, aussi bien du point de vue des couleurs (rouge et mauve qui sont des opposés chromatiques parfaits) que de la charge globale. J’ai su m’arrêter avant que le gâteau ne soit trop chargé (très important). Le bouton rouge pailleté et la rose rouge font office de stars, c’est harmonieux dans l’ensemble, dirons nous…

Points négatifs:

  • la bande rose a su trouver sa place, mais si je l’avais collé parfaitement à l’horizontal, cela aurait été mieux. SAUF que maintenant, j’ai  ceci (acheté sur ebay en septembre car il n’était pas dispo en France à l’époque…) et fini les bandes horizontales collées de traviole !!!! Oui, c’est un gadget me direz vous… mais alors, quel gadget !Cake Marker
  • le vert amande est affreux !!!! Parce que je suis juste assez courge pour ne pas avoir pensé à utiliser la pâte à fleur couleur  « eucalyptus ». Grrrr ! Et en plus, les bordures des feuilles manquent de finition (un peu de colorant en poudre vert foncé ne m’aurait pas coûté un bras… sauf que j’ai oublié !). Re Grrrrr !
  • les fleurs sont cassées: en fait c’est fragile et une chute de 10cm sur le plan de travail, ça ne pardonne pas.  Regardez bien, les deux fleurs sont cassées en bas. Note pour la prochaine –> mettre du papier bulle sur le plan de travail quand je manipule les fleurs.

Tout celà étant dit…

La bande…

Il est quasi impossible de poser une bande de pâte à sucre sans la déformer si vous la soulevez en l’état ou si vous la manipulez trop. L’astuce consiste à d’abord passer de la maïzena sur la bande au pinceau, puis à l’enrouler sur elle même sans serrer. Ensuite vous déplacez le rouleau ainsi fait et vous déroulez la bande sur le gâteau (bien sûr, au préalable, vous aurez mis un peu d’eau pour faire adhérer la bande). Par la suite, avec un pinceau sec et propre, vous pourrez enlever les traces de maïzena sans problème…

La bande

Les noeuds…

Les noeuds

Toujours le même principe: une bande de pâte (mélange pâte à sucre/pâte à fleur) pliée autour d’un support pour former une boucle, puis quand c’est sec, j’ai collé les boucles sur le gâteau avec du glaçage royal (pour plus de sécurité). Pour info, le tutoriel pour faire un noeud en pâte à sucre est ici

Les noeuds 2

Les noeuds 3Le bouton au centre du noeud: j’ai laissé séché des boules aplaties, puis  comme pour les lettres qui brillent sur le circus cake, je les ai couvertes de piping gel avant de les tremper dans le disco dust.  En revanche, je confirme: ceci ne fonctionne pas avec de l’eau (les paillettes se décolent quand l’eau s’est évaporée…). A défaut de piping gel, il vaut mieux utiliser de la colle à la CMC.

 

Les noeuds 4

Puis on colle le TOUT sur le gâteau: d’abord les quatre boucles, puis le bouton quand les boucles sont bien collées.

Les fleurs…

Les fleurs

Petit apparté: c’est en forgeant que l’on devient forgeron: mes roses sont de mieux en mieux faites. Comparez les toutes premières (sur le gâteau octobre rose) avec celles ci… et encore, mes amis, attendez de voir les prochaines…!!! Les ateliers fleurs en sucre sont passés par là: j’en parlais hier…

J’ai décrit une méthode assez simple pour faire des roses dans cet article.

Les fleurs même sont faites bien longtemps avant tout le reste (quelques semaines): le soir, devant la tv…Elles ne sont pas faites pour être mangées (de diou !). Je ne m’attarderai pas sur les tiges et les feuilles qui sont simplissimes. Ici il s’agit surtout de donner un peu de punch aux fleurs  en utilisant les colorants en poudre. Ca s’utilise comme du fond de teint: un peu sur le pinceau et on estompe sur du sopalin.

Les fleurs 2

Les fleurs 4

Sans celà, mes fleurs auraient été ternes… Regardez les pétales extérieurs gauche de la rose mauve ci dessous qui ont une nuance, par rapport aux autres. Certains diront que c’est du détail, moi j’appelle cela de la magie.

Les fleurs 5

Au même titre, cette rose rouge aurait été bien terne sans colorant en poudre.

Les fleurs 5 6

Voilà… assez simple, comme je vous le disais.

A bientôt.

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit