Bonjour,

Aujourd’hui, un  gâteau !!! Ça faisait longtemps, hein ??? :Happy-Grin:

Derrière ce gâteau se cache une folle envie de reprendre des éléments qui viennent du burlesque, mais c’est toujours un peu pareil: une fois le gâteau achevé, tu te demandes « est ce que l’on voit où je voulais en venir » ? Je l’espère en tout cas…

Aimez vous le burlesque ? Moi je trouve ça beau… Je ne parle pas de l’effeuillage en lui même, mais des tenues, des matières: les courbes, la dentelle, les paillettes mais surtout beaucoup de féminité. Remarque, j’aime aussi la subtilité et je fuis la vulgarité, ou même l’aspect femme-objet. Bref, pour un gâteau destiné à une adulte, je trouve ça top, le burlesque !

Burlesqueries et réflexions…

Tout est parti d’une sélection d’images à partir desquelles j’ai crée un tableau sur Pinterest… Puis là, j’ai dessiné le gâteau . Toute la question aura été comment trouver le juste milieu entre retransmettre l’univers du burlesque sans pour autant en faire trop et aboutir à un gâteau… vulgaire.

Pour les couleurs: comme vous pouvez le voir, le « noir et blanc » l’a emporté sur le noir et rouge, le « mauve et noir » mais aussi sur  le « rose et blanc ».

Le gâteau est en 4 parties sensées reconstituer  jupette, ventre , poitrine et pour le dernier étage de gâteau, j’ai placé le bijou qui va dans les cheveux. Non, pas de gâteau du milieu sculpté en forme de taille de femme 1) je ne trouve pas ça joli (question de goût) 2) Je n’avais pas besoin d’autant de parts de gâteau 3) je suis adepte du moindre effort.

Le gâteau Burlesque, montageAu final:

  • La jupette: des fronces réalisées en pâte à sucre et en haut, le ruban, qui d’habitude est placé en bas du gâteau.
  • Le ventre: la dentelle c’est « imposée » à moi. J’ai utilisé le Sugarveil, qui permet de faire une dentelle en sucre (j’en reparlerai).
  • Sur les nénés:  des fronces de pâte à sucre noire couverte de dentelle blanche, et des petits nœuds nacrés
  • Le bijou: non comestible, c’est une fleur en sucre, à laquelle j’ai ajouté de la tulle et des plumes de coq..

Je suis contente du résultat, jusqu’à maintenant… Enfin jusqu’à ce qu’on me dise « ah oui, burlesque ? J’avais pas reconnu ». Je reste un quelque peu sur ma faim car il manque selon moi un rappel des bas résilles, les rubans façon « croquet » et un peu de volume, sans doute, comme vous pouvez en juger.

Le gâteau Burlesque, dentelle

 Le gâteau Burlesque

Dans le même esprit ,  Cakes Hautes Couture, qui confectionne des  gâteaux magnifiques depuis l’ Espagne,  a repris les corsets de la corseterie Maya Hansen (hyper cher mais j’adore !!!!)  pour faire des gâteaux. C’est très réussi, c’est un peu flashy et ça donne ceci.

Pastel Corset Marilyn

Pastel Calippo Corset

Tarta Cherry Blue corset

Sources

  • 3 images précédentes,  Cakes Haute Couture,  ici
  • Maya Hansen, corseterie, ici

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit