Bonjour à toutes,

En ce début de semaine un peu frais, je voulais traiter du sujet ultra tendance (enfin de mon point de vue) que sont les sweet tables. Comment, vous ne connaissez pas ? Je vous passe la description hasardeuse car les images parlent d’elles mêmes.

Question à 1000 balles : Mais pourquoi c’est si tendance les sweet tables ?

1) C’est beau et recherché: ouiii… exit les dés de gruyères et les olives piqués sur un cure dent et plantés dans un pamplemousse pour faire un hérisson. La sweet table (qui d’ailleurs peut également inclure du salé hein…). Pour une sweet table, on choisit un thème sympa et on le décline, en quête d’une certaine harmonie (vi vi vi).

2) Qui dit sweet table dit souvent recherche et travaux manuels: en plein boom de toutes les activités « craft » (scrapbooking, décoration de gâteaux, travaux de papeterie, et autre c’est moi qui l’ai fait), la sweet table trouve pleinement sa place et permet d’être créatif.

3) En plein contexte économique assez morose (disons le franchement, en ce moment, c’est la dech’..), tout le monde a envie d’évasion et de beau. On a besoin de féérie, de fantaisie et de légèreté. Si en plus ça se mange, ça fait des évènements mémorables, ça émerveille les petits copains et ça fait rager les mamans du quartier… Et bien go ! Faisons des sweet tables après tout !!!

4) Les sweet tables ont pour sous jacents des choses qui marcheront toujours, même au lendemain du dernier jour de l’univers: la nourriture, les choses que les femme aiment faire, les business pour les enfants, les fêtes… Et c’est tant mieux !!!

Mais en France alors… Sans blague, quand on regarde bien les sweet tables, je pense que c’est loin d’être nouveau. BUT (prononcer beute =interjection mais en anglais), Laure (alias Sweet Girly Mommy) a quand même sacrément démocratisé le phénomène (on en dira ce qu’on voudra mais c’est vrai). Ce que je suis en train de dire, c’est qu’il y avait déjà des choses comparables avant, même au Moyen-âge, mais soit on en parlait moins ( donc merci internet) soit c’était trop moche pour qu’on en parle (disons que l’aspect visuel était loin d’être primordial, bien que tout était probablement très bon).

LE BON !!! N’oublions  pas qu’en France, nous avons une chance, c’est que si quelque chose est joli, et je dirait même surtout si c’est joli, il se doit au moins d’être aussi bon, sous peine d’être lynché sur l’autel du « à l’américaine ».  Tout ça pour dire qu’à défaut d’être Pierre Hermé, autant donner dans la simplicité. Hein ?

Bref, ceci étant dit je voulais vous montrer des petites trouvailles:

La papesse des sweet tables, Amy Atlas, pour ne pas la nommer, sort un livre très attendu sur le sujet. Il n’existe pas en français a priori… Le lendemain de son arrivée dans ma boite aux lettres, promis, je vous en parle. Rendez vous en Avril !

Ressources Sweet Tables

Tori Spelling s’est lancé la dedans il y a quelques temps. Souvenez vous, c’est la nana avec un menton « singulier » qui jouait dans la série Beverly Hills dans les années 90. Bref, elle sort son prochain livre en Avril, bon, ok… a priori il serait plus orienté « party planning’ mais who knows !

Ressources Sweet Tables 2

Sweet Girly Mommy sort son livre au printemps a priori , et celui là, pour la peine sera en français… Elles en parlera surement sur sa page facebook et aux abonnées à son site. Les liens sont en bas de la page !

Ressources Sweet Tables 2

 

Sinon, quelques ressources et sources d’inspiration qui pourraient vous aider si vous avez envie d’une sweet table…

Et enfin les magazines gratuits en ligne pour baver devant les photos…

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit