Bonjour !

Le but de ce planning est égalment de vous donner les étapes qui jalonnent le processus « je fais moi même mon wedding cake ». Remarque : ici, j’ai vraiment prévu très très large, au fur et  mesure, en fonction de l’équipement dont vous disposez et de votre niveau de pratique, c’est une préparation qui se fait plus rapidement

Faire son wedding-cake soi même (2/3)
Décoré de petites pastilles de couleur en pâte à sucre ou en sucre, façon confettis (Brides.com)

Enfin c’est un retro planning, très exactement… Je généralise au wedding cake, mais si vous décidez d’éblouir la galerie avec une pièce montée pour le (la) doyen(ne) de la famille, c’est kif-kif bourricot… Alors oui, faire soi même, c’est moins cher, mais comme tout ce qui est fait maison, il faut donner de sa personne.

J’ai également rédigé une check-list pour vous servir de mémo pour faire votre wedding-cakeElle est réservée aux abonnés au blog, mais c’est gratuit. Laissez une adresse mail afin que je vous l’envoie:

Reçois la check-list wedding cakes

Une check liste qui va te guider au travers toutes les étapes nécessaires pour réussir ton wedding cake.

A quelle adresse mail dois-je te l'envoyer ?

Powered by ConvertKit

Jour J moins… à l’avance quoi !

Pensez le design de votre wedding cake. Ca parait simple comme ça, mais c’est loin de l’être. Un thème, pas de thème, rond, carré… pffff. N’oubliez pas que la simplicité, c’est efficace, ça devrait être un des premiers critères de choix !! Vous pouvez également choisir en fonction de la tenue que vous allez porter, de l’ambiance de l’évènement : disco, glamour, rustique… Au final optez pour 1 ou 2 modèles qui vous plaisent et interrogez vos proches

Jour J-6 mois

Faites un choix définitif et là N’EN CHANGEZ PAS OU PEU! Il va falloir à un moment ou à un autre que vous envisagiez de passer des commandes et donc, que vous fassiez une liste de ce que vous allez commander. Si vous passez du « tout chocolat » au « tout pâte à sucre », ça pourrait vous coûter cher…

Commencez à collecter vos recettes de gâteau et de garniture. Il faut arrêter de croire (naïvement)  qu’une pièce montée à l’américaine ce n’est qu’un simple gâteau avec du nutella. Ça m’énerve ça… Si un gâteau n’est pas bon, c’est de la faute des ingrédients dans une  moindre mesure, ou du pâtissier (et de sa recette). Aux USA, ce sont les ingrédients qui ne sont pas bons…Ne serait ce que le beurre américain : quelle blague !!! Bref…

Jour J- 5 mois

Faites votre liste de courses non périssables et passez votre commande : plat de présentation, moules (combien de moules, quelles tailles de moules), plateaux, baguettes de support, décorations, étage en polystyrène, boite de transport… Ne prévoyez pas pile poil ce qu’il vous faut, prenez un petit rab’, ne serait ce que pour faire un essai. Ce délai vous permettra d’anticiper sur la durée de livraison. Je dirais : 2-3 semaines si commande aux USA, 4-7 jours si commande à Londres, impossible à prévoir en utilisant la Poste : même Chronopost !.

En théorie et sauf si vous voulez quelque chose de vraiment vraiment spécifique, vous ne devriez commander que dans une seule boutique. Deux, c’est vraiment un grand maximum. Évitez de multiplier les frais de ports, de diou !

Jour J – 4 mois et suivants

Il est temps de s’entrainer un peu. Faites un test et montez une pièce montée avec les 2 plus petites tailles de moules. Allez jusqu’au bout de la décoration !!! De cette manière vous pourrez tester : votre recette, votre compétence, votre patience,  votre recette, le transport, la conservation (attention à un test réalisé en avril si vous vous mariez en août), le temps qu’il vous faut etc…  Au pire, si le résultat ne vous satisfait pas, à quatre mois de la réception, vous aurez le temps soit de vous améliorer en pratiquant, soit de prévoir un plan B, soit de trouver un cake designer professionnel.

Jour J- 2 mois

Débarrassez vous des aspects logistiques, notamment le transport. Où et quand allez vous faire votre gâteau ? Où allez vous le stocker et combien de temps ? Quid du tansport? Qui va s’en charger et comment ?  Le plus pratique : avoir commandé une boite de transport adaptées : épaisse, elle s’ouvre par devant et évite d’avoir à soulever le gâteau.

Profitez en pour faire votre liste de course de denrées comestibles : farine, œuf, beurre, sucre, chocolat etc etc. Normalement, vous avez testé la recette, vous savez donc a minima ce qu’il vous faut et en quelle quantité. La pâte à sucre entre dans le non perississable car il n’est pas rare d’avoir des dates limites de consommation qui arrivent 9 mois à 1 an plus tard…

Jour J-7

Faites les courses de denrées périssables et produits frais pour le gâteau

Jour J- 2 ou -3, après midi et soir (ex: mercredi après-midi si l’évènement est samedi midi)

Faites cuire vos gâteaux, laissez les refroidir et, une fois froids, enveloppez les dans du film alimentaire pour qu’ils ne sèchent pas et conservez les au frigo.

Préparez votre (vos) garniture(s) et conservez les au frais.

L’avant-veille et veille

Sortez vos gâteaux du frigo le matin et laissez les revenir à température ambiante !!! Idem pour la garniture si besoin (vous ne pourrez pas manipuler une ganache qui sort d’une nuit au frigo).

Faîtes votre gâteau (allez hop, en scène) : il est possible d’étaler le montage et la decoration

Quid de la conservation du gâteau … Je sens la question venir.

En théorie: la pâte à sucre supporte le frigo quand elle est placée dans un frigo à froid ventilé (« vitrines de pâtissiers » , dernières générations de frigo, regardez votre mode d’emploi).

En pratique: plein de gens le font, pas moi en l’occurrence: je n’ai pas de vitrine de pâtissier et je crois que le sujet est un brin plus complexe. Ceci étant, vous aurez fait des essais avant donc vous pourrez tirer vos propres conclusions ! Une chose est unanime et certaine: la pâte à sucre au congélateur, oubliez de suite (et ne dîtes pas que l’on ne vous avait pas prévenu) !!!

Si vous avez peur de monter la pièce la veille, faites le le jour même (si possible), et hop, un ruban à la base des gâteaux et on en parle plus…

Décoré avec des bonbons écrasés, façon sucre candy (Brides.com)