Bonjour à tous

En réalisant ce gâteau j’ai voulu reprendre un grand classique qui, à mes yeux résume le style du cake designer Maggie Ausitin: une infinité de volants.

Pour les froufrous, j’ai choisi le violet, histoire de… c’est une couleur que je ne travaille pas beaucoup. Pour obtenir le dégradé, j’ai fait 6 couleurs. C’est selon moi le plus efficace: 5 ou 6 couleurs, pas moins, même si c’est chronophage mais c’est plus doux, à l’oeil…

Dégradé de volants et peinture 1Initialement, l’étage du milieu (15cm de haut) devait être blanc, mais il ne me restait plus assez de pâte à sucre. Du coup j’ai pris ce qu’il me restait….Je ne suis pas choquée par le rose, mais le blanc, c’est blanc et rien ne le remplace.

Le motif peint à la main est assez naïf : j’ai fait peu d’essais jusqu’à maintenant mais j’ai enfin une méthode quasi infaillible pour reproduire à peu près n’importe quel motif maintenant. Oui, le motif est une reproduction, je ne dessine pas à main levée, enfin pas tout… j’en serais bien incapable. Inutile de dire que la méthode je la garde pour moi, ou pour les ateliers 😉

Dégradé de volants et peinture 2

 

Dégradé de volants et peinture 3

La fleur est une fleur freestyle , histoire d’apporter un peu de volume. Si j’avais fait une rose ou une pivoine, je pense que ça aurait « juré » avec les motifs peints, puisque la fleur modelée n’aurait pas ressemblé à la peinture…Un peu de paillettes au centre, et voilà, un peu de lumière !

Dégradé de volants et peinture 4

Dégradé de volants et peinture 5

Voilà… j’espère que ce gâteau vous plait. Je le trouve un peu original…lol.

 

 

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit