Cake international Birmingham 2012

Bonjour,

Aujourd’hui je voulais vous parler du salon Cake International qui s’est tenu ce week end à Londres. C’était la première fois que je me rendais à cet évènement gigantesque, et probablement le plus réputé d’Europe. En effet, à ma connaissance, il n’y a rien d’autre de cette taille là à moins de 3 heures d’avion de Paris.

Pour résumer, voici  quelques chiffres:

  • une vingtaine d’années, je crois que ce salon a 20 ou 25 ans d’existence
  • plus de 100 exposants : beaucoup de boutiques anglaises mais aussi des boutiques portugaises, italiennes, espagnoles et hollandaises…
  • 10 livres (environ 12,5€) l’entrée pour une journée, tarif dégressif car 25 livres pour les 3 jours, je crois
  • 5 livres (soit 6,3€) pour assister à une démonstration de 45 minutes
  • Des milliers de visiteurs : tellement que le lieux d’exposition a beau faire quelques milliers de mètres carrés, le samedi était complet !
  • 160€ le prix de l’aller retour Paris- Birmingham sur un vol  Air France (donc l’eau n’est pas payante, et tu as droit à une collation)

Cake international Birmingham 2012 2

Mon avis général sur le salon: c’est vraiment un évènement !!! Au bout de 25 ans, rien d’étonnant me direz vous, mais l’évènement prend de l’ampleur chaque année il semblerait. Cours de pâtisserie du samedi oblige, j’ai choisi de n’aller à Birmingham que la journée du vendredi, et j’ai donc fait l’aller à 7h et le retour à 20h. Choix stratégique qui s’est avéré payant, si j’ose dire, car la foule et les salons, ce n’est pas vraiment mon truc. N’ayant pas assisté aux démonstrations, je ne peux pas vraiment en parler, si ce n’est que tout était complet.

Le salon est vraiment complet: beaucoup de matériel, beaucoup de gâteaux exposés en compétition, plusieurs concours de décoration de gâteaux en live, un programme de démonstrations riche, et quelques mini ateliers …Enfin bref, quand on peut et que l’on aime le cake design, un passage par la case Cake International s’impose.

Les exposants: comme je vous le disais, ils sont plus d’une centaine. Il ne faut pas oublier qu’en Grande Bretagne, le Cake Design est un vrai business donc bien que l’on ne soit pas hors sujet, on trouvait de tout (des vendeurs spécialisés) et de rien (un vendeur de produits pour netooyer le four). En outre, ce nombre est assez trompeur car au final nombreux sont ceux qui vendent la même chose, surtout quand il s’agit des grands classiques. Inutile de comparer les prix selon moi. Il n’y a que quelques proms « spécial salon » mais globalement les prix sont alignés avec ce que l’on trouve sur le net en Grande-Bretagne ( donc plus intéressant et plus de choix qu’en France).  Euuhhh enfin quand même, le kit Sugarveil à 65 livres… cela vaut bien le détour.

Les démonstrations: comme je vous le disais, je ne m’y suis pas inscrite mais nul doute qu’on y apprenait pas mal de choses, et la logistique suivait car tout est diffusé sur écran dans la salle. Il convient cependant de faire la part des choses entre les 2 types de démos: celles assurées par des Pointures avec un grand P  (mes coup de coeurs vont aux américains Marina Sousa et James Roselle), celles assurées pour mettre en avant des produits, mais qui ne sont pas moins interessantes, je pense, si tant est que l’on a le matériel… Il y a également quelques petites démonstrations sur les stands des exposants.

Cake international Birmingham 2012 3

Les mini-ateliers: alors hors de question ici de faire des ateliers de plus d’une heure ou des choses très poussées… De toutes les façons des cours de cake design en Grande-Bretagne, il y en a deja tellement… Sans l’avoir prévu, j’ai pu participer à un atelier d’une heure, et voici ci dessous ma maaaaagnifique création. Ok, c’est simple et naïf mais en atelier, on apprend toujours quelque chose.

Cake international Birmingham 2012 3

Les concours: je n’ai pu voir que le concours de cupcakes en live… Des nanas plutôt détendues qui devaient réaliser une douzaine de cupcakes dont un gouté par le jury, sous les yeux de visiteurs placés à 3m. En revanche, les concours « non-live » sont nombreux et les gâteaux exposés représentent facilement 30% de l’espace. J’vous raconte pas le niveau !!!! C’est surréaliste et là, on est bien sur des réalisations techniques , qui ne sont pas faites pour pêtre mangées !!!!! C’est pareil que les concours de pièces chocolatées, on ne les mange pas, donc inutile de se demander si c’est bon ! L’isomalt utilisé pour faire des pièces en sucre, c’est pas forcément bon non plus… Bref, c’est de la technique surtout et, si c’est comestible, il n’est pas question ici de gastronomie. Il y a plusieurs catégories et thèmes: wedding cakes, gâteaux scupltés, compositions florales, modelage… et je crois que ces concours sont ouverts à tous ce qui fait que les réalisations et leurs niveaux de technicité sont vraiment très très variés !

Ce que j’ai appris, ramené etc etc: alors ce que j’ai appris, je ne m’en rends probalement pas compte là tout de suite. C’est le temps que mon cerveau se réapproprie toutes ces infos et que mes mains les matérialisent. Mais nul doute que ce fut une journée riche en enseignements. En parlant de richesse, je n’ose pas regarder le montant de la facture !!! J’ai peut être fait trop d’achats, mais pas d’achats en trop, ça non. Le fait est que tout est petit, mais cher… 30€ pour un moule en silicone, 25€ pour un pochoir, enfin voilà, la note monte très très vite. Une bonne chose cependant, j’estime que plus de 60% de mes achats sont des outils difficiles à trouver et que je garderai longtemps ou des éléments pédagogiques: les micro découpoirs, un outil pour insérer les rubans, livres, DVD….

Mes conseils si vous envisagez d’y aller:

  1. Vous n’êtes pas obligé d’attendre novembre 2013, car avant celà, l’evènement à lieu sur 3 jours à Manchester en Mars et à Londres en Avril.
  2. Prenez vous-y longtemps à l’avance: ca vous permettra d’étaler les dépenses (transport, hébergement évetuel, entrées, bugdet sur place..), vous profiterez de meilleurs tarifs sur l’avion, et vous éviterez que l’évènement soit complet.
  3. Comptez une journée pour les achats, et éventuellement une supplémentaire si vous voulez voir beaucoup de démos. Dites vous juste que moins vous resterez, moins vous ferez d’achats, moins vous aurez à payer d’hébergement, de repas etc etc etc.. Et la vie en Grande -Bretagne est plus chère qu’en France.
  4. Faites une liste très précise de ce que vous voulez acheter, surtout de ce que vous ne devez pas oublier etc commencez par ces articles. En fonction du budget qu’il vous reste (si il en reste)  vous ferez des achats plus spontannés. La grosse erreur serait de partir sans savoir et ce vous laisser aller à des achats « incohérants » et qui partent dans tous les sens…
  5. Portez de bonnes chaussures, avec de bons appuis pour la voute plantaire. Oubliez les converse…
  6. Prenez une petite valise de cabine à roulette, les anglaises, elles, elles viennent avec des caddie :-). Très pratique car au bout d’un moment on ne peut plus porter.

Promis, je vous mettrai dès demain une galerie avec plus de photos afin de ne par surcharger cet article .

A demain pour les photos !!!

Cake international Birmingham 2012 4

Regardez un peu le détail des poils !!! Des chaussures de bébé en sucre… trop mignon !!!

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit