Bonjour,

Même si j’ai précédemment annoncé la fin de la série d’article dédié à ceux et celles qui souhaitent donner des cours, je ne pouvais pas « partir » sans faire un petit focus sur les ateliers destinés aux enfants.

Avant cela, si vous êtes pro, 3 petits points que j’ai abordé en webinaire:

  1. Les ateliers pour enfant c’est génial pour commencer, je trouve: le public est détendu, sans pression, et profite à fond de l’atelier, ce qui n’est pas nécessairement le cas des adultes qui font d’un enjeu vital le fait de réussir leur gâteau.
  2. Les ateliers pour enfant peuvent nécessiter un tas de précautions supplémentaires en comparaison avec les ateliers pour adultes, ne serait ce qu’au niveau du cadre légal de l’accueil d’enfant, ou des assurances. A anticiper donc…
  3. La rentabilité des ateliers pour enfants n’est pas la même que celle des ateliers pour adulte. J’espère que ça tombe sous le sens. Faire des ateliers juste pour faire des ateliers (sans prestation supplémentaire par la suite), c’est passer à côté de quelque chose. L’atelier ne doit être qu’un début…Atelier pour enfant

Enfin bref, ce n’est ni simple, ni parfaitement rose, les ateliers pour enfants.

Sinon… L’idée principale de l’article était de vous donner des idées n’ateliers avec les enfants. Je vais essayer de couvrir toutes les tranches d’âge…

Projet 1: La base de la base

Les biscuits sablés, bien sûr. Avec ou sans cuisson, facile à faire et à décorer. Les enfants en raffolent et pas seulement à Noël d’ailleurs. Vous aurez compris que l’atelier demande relativement peu de préparation et qu’en on sait finalement jamais ce qui va en sortir: les enfants sont capables de tout (ou presque). Globalement les enfants en mettent trop, quand il s’agit de la déco il faut les limiter un peu.

  • Qu’est ce qu’on enseigne: comme je le disais, la réalisation de sablés et/ ou la décoration. Mais mis à part l’aspect créatif, je trouve que ça enseigne aux enfants la minutie: si tu appuies trop fort, ça casse.
  • Quels avantages: pas de soucis concernant le transport, je crois que la décoration de sablés, c’est plus plus facile à transporter de tous les cours de décoration de gâteau.
  • Quelles variations: les biscuits sablés vont avec toutes les fêtes du calendrier (donc c’est autant de variations différentes), sinon on peut faire des sablés sucette, les décorer avec de la pâte à sucre, ou des décorations en sucre, voir du chocolat fondu… La maison en sablé est un formidable projet à faire avec les enfants. Génial quand tous n’ont pas le même âge: les plus grands font le plus dur…
  • Mais encore: à adapter avec les plus grands. Quand tu as 12 ans, un sablé tu le décores rapidement donc autant dire que pour t’occuper 1h30 en déco de sablés, il en faut..

Atelier pour enfant

Projet 2: Le gâteau dessiné

Vu chez Sweetapolita, et décoré par sa petite fille de 4 ans à l’époque, j’ai adoré ce projet. Sur une base de gâteau plus petit (12cm de diamètre maximum), complété par des décorations, c’est génial, je trouve. En fonction du temps et de l’age, les gâteaux sont garnis et couverts à l’avance ou garnis par les enfants et couverts par le prof…

Atelier pour enfant
Source: Sweetapolita

  • Qu’est ce qu’on enseigne: si le gâteau est déjà garni et couvert, seulement le décorer va très (trop) vite, mais voilà, l’idée de dessiner et de décorer est super sympathique. Non ? Puis pour la peine, il faut vraiment faire attention.
  • Quels avantages: les parents super satisfaits, on en parle ? En soit l’atelier est « consommateur de ressources » mais heureusement parce que la valeur perçue est élevée.
  • Quelles variations: Toute les variations résident dans l’état d’achèvement du gâteau quand l’atelier commence. La décoration peut accessoirement être complétée avec des petits modelages en pâte à sucre.

Projet 3: Le chocolat

Carton ! Autant dire que les enfants en raffolent . Attention, on ne se lèche pas les doigts. Contrairement à d’autres cours, ceux de chocolaterie sont particulièrement salissant, et cher. Mais là encore la valeur perçue est élevée.

Sucettes au chocolat

  • Qu’est ce qu’on enseigne: de petites choses: truffes, roses des sables, mendiants, des sucettes en chocolat, ou n’importe toi qui se fait tremper dans le chocolat. Autant utiliser du vrai chocolat, jouer un peu avec du candymelt
  • Quels avantages: je trouve que c’est un bel éveil au sucre que d’apprendre à manipuler un peu le chocolat. A ce niveau là, le chocolat c’est quand même hyper facile, et inrattable.
  • Quelles variations: Sky is the limite comme on dit…

Projets 4 à 6: histoire de proposer des choses aussi gourmandes que possible

Je pense qu’avec le 4, on peut marquer l’histoire culinaire d’un enfant (oui, au moins). Mon article est un peu long mais si vous souhaitez voir les 3 derniers projets dont il s’agit, cliquez ci dessous, je vous les envoie par mail.