Bonjour,

Cet article pourra paraitre un peu redondant avec un autre article publié il y a quelques temps sur le blog, mais je tenais à écrire de nouveau sur le sujet parce que franchement on entend beaucoup de vérités, oui, mais aussi pas mal de … n’importe quoi = nawak .

Nawak n°1 : Donner des cours c’est cher

Ok ok, ça peut mais ce n’est pas un postulat de base. Donner des cours c’est cher quand en face on n’a pas les moyens, ou plutôt quand on voit plus gros que les moyens qu’on a. Tout simplement. Donc oui, si aujourd’hui quand tu as du matériel pour une seule personne, tu veux 6 élèves dans un labo dédié, à tous les coups, donner des cours va te paraitre cher. Revois ta position, commence avec les moyens dont tu disposes. Si tu fais déjà du cake design ou de la pâtisserie, tu as au moins ton matériel, que tu peux partager avec un élève, et ce que te rapportera ce premier cours particulier pourrait être réinvesti dans un peu de matériel et ainsi de suite. Donc stop, l’argument « c’est cher » ne fonctionne pas.

Tu n’as pas encore de partager ton matériel ? Je parie que tu as du matériel en trop, inutilisé que tu pourrais revendre pour racheter des choses plus utiles…

Nawak n°2 : Je n’aurai pas de crédibilité pour donner des cours

Tout dépend de 1) ce que tu veux enseigner 2) a qui tu veux l’enseigner. Mais par définition, si quelqu’un vient prendre un cours avec toi, c’est qu’elle te donne la légitimité pour lui enseigner non ? A toi de la garder.

Pour obtenir de la crédibilité ? Etre clair sur ce que tu proposes d’enseigner : quelle personne payerait pour apprendre un truc qu’il maîtrise déjà complètement, qu’il n’a pas envie de revoir ?  Si tel est le cas, c’est parce que le contenu du cours n’est pas clair et que cette personne n’a pas eu de quoi . Quand comprendre qu’elle sait déjà .  Quand bien même, ça n’altèrera pas ta crédibilité… mais tu auras un élève frustré, peut être.

Pour garder de la crédibilité ? Maîtriser le sujet de ton cours, être organisée et transmettre ce que tu sais. Aussi simple que ça !!!

Nawak n° 3 : Je débute, je ne peux pas faire payer cher

LOL … En cours, on paye pour ton savoir faire, pas pour ton expérience et non, les deux ne sont pas nécessairement corrélés . Il y a des gens qui débutent et on un talent de Dieu, d’autres qui font ça depuis 20 ans et s’en sortent moins bien… Donc faux faux faux et archi faux. Ton savoir faire : si ta techniques est nickel, si tu proposes un cours rare, avec beaucoup de plus value et qui est impactant alors facture le au bon prix, même si tu débutes. Après, si tu donnes un cours pour par exemple tester un concept, pour faire des mises au point, ou chronométrer,  le faire payer moins cher à du sens. Mais faire payer moins cher un cours au prétexte que tu commences n’a pas de sens

Nawak n°4 : Je n’ai pas de followers sur les réseaux sociaux donc personne ne viendra à mes cours

Franchement, je squatte sur le net, je ne suis pas à mes premières « initiatives » sur le net (3 blogs, autant de pages et d’entreprises , dans des secteurs variés) et je ne saurais trouver les mots pour t’expliquer que les followers sur les réseaux sociaux, ça ne veut plus rien dire. En 2010, ça valait peut être quelque chose, mais aujourd’hui, ça ne vaut plus rien puisque tout le monde et surtout n’importe qui peut suivre une profil sur les réseaux sociaux. Facebook est d’ailleurs en train de supprimer l’affichage du nombre de like des pages. Enfin bref, tout ça pour dire que c’est 25% de vérité et 75% de poudre aux yeux. Un jeu complètement biaisé et que sans payer (et encore…) tu ne maîtrises pas. Alors oui, il est logique que plus de monde te voit et plus tu as des chances de trouver des élèves, mais encore faut il être vu par les bonnes personnes et ça… ben c’est pas la préoccupation des réseaux sociaux. Surtout si tu n’habites pas une grande ville. Outre la publicité payante qui permet la géolocalisation, je ne pense pas qu’y passer du budget temps puisse t’assurer des cours pleins. A durée égale, passer du temps sur le terrain local fonctionne mieux.

Nawak n°5 : il ya trop de concurrence donc personne ne viendra à mes cours

La concurrence, c’est loin d’être nouveau et j’encourage toujours à le prendre comme une bonne nouvelle. Ca veut dire que l’idée est intéressante. Le truc qui « dérange » face à la concurrence, c’est que tu vas être obligée de te bouger pour vendre. Bah ouais… c’est pas cadeau, ça ne va pas te tomber dans le bec. Donc un peu plus de pain sur la planche pour trouver de nouveaux arguments, de nouveaux designs, de nouvelles idées. Il faut fouiller, se creuser les méninges. Ca implique aussi que tu te formes, hein ?

Nawak bonus : il y a déjà tellement de choses sur youtube que  personne ne viendra à mes cours

Je ne vais pas épiloguer puisque j’ai prévu un article complet pour expliquer pourquoi c’est Nawak (il fallait bien ça…)  mais je vais conclure de suite : les personnes  qui préfèrent regarder des tutos sur YouTube ne font pas partie de ta clientèle, ne passe pas de temps dessus. Ne te limite pas pour cette raison.

Voilà… donc on entend de tout et de rien, et souvent, c’est injustifié. Mais à la limite, n’écoute pas ce que je dis et lance toi. Tout à fait entre nous, tu n’es pas obligée d’y mettre toutes tes minces économies et donner des cours, c’est sans risques. Le combien ça coute de se lancer fera l’objet du prochain article.

Les incriptions à ma formation en ligne «deviens pro : donne des cours de cake design » ne sont ouvertes que 2 fois par an, et la prochaine fois, c’est bientôt. Pour en être informée, laisse moi ton adresse mail en cliquant sur le bouton ci-dessous, tu recevras en parallele ma checklist « pour bien débuter ».

Recevoir la check-list

En savoir plus ? Rejoins le e-cours gratuit...

Pendant 10 jours, reçois chaque jours des explications et des astuces pour aborder sereinement le cake design. Ce cours t’apportera les réponses à des questions de base: réussir ses gâteaux, quel matériel, débuter la pâte à sucre et le wedding cake…

Powered by ConvertKit
Des gâteaux beaux et bons ? L’essentiel à savoir est dans mon e-cours, inscris toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *